Accueil

Le cancer, qu’est ce que c’est?

« Cancer »est un terme qu’on utilise pour designer un grand groupe de maladies qui sont différentes par rapport à leur endroit et le type mais ont un trait commun – la prolifération cellulaire anormale et sans contrôle.

Dans des conditions normales, le nombre et la croissance de nos cellules est un mécanisme sévèrement contrôlé. Quand les signes de contrôle soient troublés dans une cellule, son cycle de vie change et une prolifération sans cesse commence. Elle continue la prolifération sans la possibilité de contrôler le procès. Le résultat de cette prolifération est l’accumulation des cellules anormales et cette masse des cellules est appelées une « tumeur ». La tumeur peut être bénigne ou maligne.

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses et ils sont rarement dangereux pour la vie du patient. Ils ne développent pas des métastases dans les autres parties du corps.

Les tumeurs malignes sont cancéreuses et elles peuvent se propager dans les autres parties du corps. Quand une tumeur maligne se propage, les cellules malignes se détachent et voyagent à l’aide des vaisseaux lymphatiques et sanguins pour s’installer et se multiplier dans d’autres parties du corps ou métastaser créant une nouvelle tumeur dit tumeur secondaire ou une métastase. Le nom donné au cancer reflet son origine même si il s’est propage dans d’autres organes. Par exemple, si le cancer de la prostate a envahi le foie, il est appelé cancer de la prostate métastasique.

Comment commence-t-il?

Le cancer commence quand une cellule normale devient cancéreuse. Cela arrive quand quelque chose perturbe l’ADN de la cellule en altérant le code instructif qui surveille le cycle de vie de la cellule. Un ou plusieurs facteurs causent cette disruption.

Les facteurs de risqué le plus communs sont:

La prédisposition génétique

certain types de cancer sont le plus souvent héréditaires. Cependant, c’est seulement la prédisposition qui est héréditaire. D’autres facteurs environnementaux sont nécessaires pour que le cancer se développe. Etre exposé du risqué endogène ne veut pas dire que la personne va développer un cancer. Ca veut dire seulement que le risque est plus grand. Si on est conscient des facteurs et si on les gère, on peut prévenir le développent du cancer.

Exposition au estrogène (pour les femmes

une femme est en risque de développer certains types de cancer gynécologiques (le cancer des seins, le cancer de l’utérus) si son system est exposé à trop d’estrogène car il stimule la prolifération des cellules. Les facteurs qui contribuent à l’exposition à l’estrogène augmentée sont la ménopause attardée et la puberté précoce. Le risque est réduit si la femme a un enfant avant l’âge de 35 ans. D’autres facteurs qui réduisent le risque sont l’entrainement régulier et un régime pauvre en gras.

Radiation ionique

surexposition au rayonnement ionique, comme les rayons X (la radiographie) et le rayonnement nucléaire, peut causer des altérations de l’ADN et ainsi des maladies cancéreuses.

L’alcool

les gens qui boivent d’alcool excessivement sont en risque plus haut de développer un cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de l’estomac et du foie.

Les radicaux libres

Les radicaux libres sont dangereux, très réactifs et ils peuvent causer des altérations de l’ADN et ainsi le cancer. Ils se créent à plusieurs façons y compris l’oxydation des gras poly non-saturés. Les antioxydants (le Vitamine C et A) pris comme un supplément ou par la consumation des fruits jaunes et oranges et des légumes peuvent réduire le risque.

Le rayonnement ultraviolet

Le rayonnement ultravioletest le rayonnement du soleil. Les rayons ultraviolets B (UVB) endommagent l’ADN de la cellule et sont la cause de 90% des cancers de la peau. La prévention inclus la réduction de l’exposition au soleil, porter des vêtements protectifs, utiliser une crème solaire avec un haut SPF.

Des produits chimiques cancéreux

les produits chimiques cancéreux comme l’amiante, le benzène, le formaldéhyde, les gaz d’échappement du diesel sont dangereux s’ils sont concentrés.

Les fumées de tabac

la consommation de tabac cause 20-30% de tout les morts du cancer dans le monde ce qui fait le tabac le cancérogène le plus mortel. Le tabac peut causer le cancer des poumons et d’autres organes. La meilleur façon de baisser le risque de cancer des poumons tandis que les autres est d’arrêter de fumer, de ne pas commencer, ou d’éviter l’exposition à des fumées si vous êtes non-fumeur.

Un régime malsain

un régime riche en gras saturé (spécialement de la viande rouge) est associé avec quelque type de cancers comme le cancer du colon, du rectum, et de la glande de la prostate. Le risque est réduit par la consommation des aliments pauvres en gras, des produits de soya, des fibres, des fruits et des légumes.

Les aliments cancéreux

il y a certains aliments qui contiennent des cancérogènes. Les aliments à limiter sont trop de sel, les marinades et les aliments fumées comme (par exemple les cornichons, le poisson fumé, et les vendes traitées avec des nitrures). Il faut éliminer aussi les viandes carbonisées préparées à la grille car les parties carbonisées sont cancéreuses. La consommation de Vitamine C par la nourriture ou comme un supplément vous protège des effets cancéreux de ces aliments.

La cause de la prolifération incontrôlable des cellules anormales et la rapidité de ce procès se distingue d’une personne à l’autre. Beaucoup de gens vainquent la maladie, d’autres vivent avec la maladie en menant une vie remplie pendant des années. Si vous ou quelqu’un proche a été diagnostiqué le cancer, peut-être vous aimerais s’informer sur le cancer et le traitement possible.

Des traitements possibles

Il y beaucoup de traitements disponibles pour traiter le cancer. Les plans de traitement sont développés selon le type de cancer, sa place, sa grandeur, le stade, la santé et l’état du patient. Le traitement peut être un ou composé de quelques thérapies différentes.

  • La chimiothérapiec’est l’emploie des médicaments contre le cancer. Les médicaments contre le cancer détruisent les cellules du cancer en arrêtant leur croissance ou leur multiplication à un certain moment de leur cycle de vie. Les médicaments peuvent être administrés intraveineux (par les veines), oralement (par la bouche), injecter dans un muscle, appliquer sur la peau, etc. selon le médicament et le type de cancer. Le plus souvent le traitement avec la chimiothérapie est cyclique, il se modifie et connait des périodes de repos.
  • La thérapie avec le rayonnement ionisantest un traitement de cancer et d’autres maladies avec un rayonnement ionisant.
  • La chirurgieimplique l’ablation de la tumeur. Parfois le tissu environnant et des ganglions lymphatiques sont enlevés aussi. L’opération peut être procédée avec des instruments standards ou au laser.
  • Thérapie d’hormoneveut dire l’emploi des hormones pour changer la façon dont les hormones aident au cancer de se développer.
  • Thérapie biologique (immunothérapie) influence le system immunitaire, directement ou indirectement, et le stimule à se battre avec le cancer et affaiblir les effets secondaires causés par l’emploi d’autres traitements.
  • Thérapie alternative et complémentaire – les produits aux herbes, l’acupuncture, et l’homéopathie.

Les traitements avec des médicaments anticancéreux

Différents médicaments s’utilisés pas seulement pour traiter le cancer mais aussi pour soulager les symptômes du cancer (la douleur par exemple) et les effets secondaires comme la nausée qui arrive souvent avec de différents traitements..

Les médicaments pour traiter le cancer

La plus part de médicaments agissent en inhibant la synthèse de l’ADN ou d’autres processus du cycle de croissance de la cellule. Comme les médicaments contre le cancer touchent les cellules qui se multiplient rapidement, les autres cellules sont touchées aussi. La façon dont les autres cellules sont touchées détermine les effets secondaires du médicament. Les cellules touchées sont les cellules sanguines qui si elles sont très infectées, elles contribuent au processus de coagulation sanguine et amènent l’oxygène aux autres parties du corps. Si les cellules sanguines sont touchées, les patients sont plus successibles de développer des infections, se faire un bleu ou saigner plus facilement, se sentir faibles ou très fatigués. Les cellules des racines de cheveux qui se multiplient facilement peuvent être touchées aussi, ainsi que les cellules du tracte digestif.
A cause de ca, les effets secondaires peuvent être la perte de cheveux, l’appétit faible, la nausée, la diarrhée et des blessures dans la bouche. Beaucoup de ces effets secondaires peuvent être contrôlés par de nouveaux médicaments améliorés. Les effets secondaires ne durent pas long temps et diminuent graduellement. Les cheveux poussent de nouveaux mais c’est possible d’être différents qu’avant.

X